Home > development > Les groupes de réflexion Arabes doivent faire plus d’efforts pour influencer les politiques publiques

Les groupes de réflexion Arabes doivent faire plus d’efforts pour influencer les politiques publiques

 

En Juillet 2013, La Fondation pour le Futur en collaboration avec le Centre d’Oslo pour la gouvernance,  a organisé une conférence à Amman sur le rôle des groupe de réflexion Arabes dans les politiques publiques. Les participants qui se sont réunis lors du Forum ont été convenus que les think tanks Arabes doivent faire plus d’efforts pour participer dans les processus de prise de décision publique et de renforcer les groupements de base afin d’avancer l’intérêt des citoyens.

Le forum d’Aman a évoqué la nécessité urgente de partager les expériences pour des pratiques d’élaboration des politiques fondées sur les connaissances et la communication stratégique.  M. Nabila Hamza, la présidente de la FFF a conclu que les participants ont  fait savoir des idées concrètes qui supportent la production des connaissances axées sur des politiques pertinentes et orientées vers l’action d’une manière durable.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: